Diamants

Diamant brut

diamant brut


Diamant brut : pays producteurs de diamants bruts, hier, aujourd'hui et demain.

 

HIER

 

L’Inde

 

L’Inde est resté le seul producteur de diamant brut jusqu’à la découverte des gisements brésiliens au 18ème siècle.

 

Le Brésil

 

Découvert au Brésil en 1726, le diamant brut est dispersé à travers le pays sur près de 3500 kilomètres. Les plus grandes pierres ont été trouvées à Coromande dont le diamant Président Vargas de 726 carats.

 

L’ex-URSS

 

Le diamant brut a été découvert en Russie en 1830 dans les placers d’or des monts Oural. Les plus grands diamants soviétiques sont conservés bruts dans le fonds diamantaire du Kremlin : l’Etoile de Yakoutie de 232,10 carats; Yvan Babouchkin de 171,15 carats, Potchine de 135 carats et la Grande Ourse de 114,37 carats.

 

L’Afrique du Sud

 

C’est en 1866 que le marché du diamant brut a été bouleversé par la découverte des riches gisements d’Afrique du Sud. La découverte des cheminées volcaniques diamantifères de Kimberley a mis fin à des siècles d’interrogation sur l’origine des diamants. Enfin découvert dans une roche mère, la kimberlite, le diamant fut alors l’un des grands centres d’intérêt du capitalisme industriel en pleine expansion.

 

AUJOURD'HUI

 

Les plus gros producteurs de diamant brut en 2011 ont été :

 

Bostwana: 22% de la production mondiale

Russie: 20%

Canada: 19%

Afrique du Sud: 15%

 

DEMAIN

 

Le Bostwana est le plus grand producteur de diamant du monde et les diamants bruts  représentent 75% des exportations du pays. Cependant, la production de ce pays est destinée à décroître rapidement à partir de 2020 à moins que de nouveaux gisements soient découverts d’ici là. Ceci est aussi le cas pour l’Afrique du Sud. Beaucoup de mines africaines sont dans leurs dernières années de production.

 

La production mondiale de diamants bruts devrait donc baisser à long terme. Où sont les mines ayant la plus longue espérance de vie aujourd’hui ? La réponse est sans aucun doute la Russie. Avec des réserves estimées à 110 milliards de dollars, la Russie ne devrait pas épuiser ses réserves avant au moins deux générations. La part de marché de la Russie dans la production de diamant devrait donc considérablement augmentée dans les années à venir.

 

Pour plus d'informations sur le diamant brut, n'hésitez pas à nous contacter par teléphone au  +33 (0)4 93 18 73 58  du lundi au vendredi de 9h à 18h, ou directement par e-mail à info@i-diamants.com