Taille du diamant (Cut)

 

Informations sur la taille du diamant

 

En 1919 M. Tolkwosky, physicien et mathématicien, publia une étude sur les propriétés optiques du diamant taillé en brillant rond. Il proposa des angles, des proportions optimales. Ces valeurs (actualisées) trouvent aujourd'hui leur traduction dans les qualifications de taille du diamant ("cut grade") notées dans les certificats (HRD, IGI et GIA). La taille est le paramètre variable qui va déterminer le rendement de beauté des données fixes (carat, pureté, couleur). La tendance est d'y accorder la plus grande importance.

 

Cut Grade (= qualification de la taille) : EX - excellent VG - very good G - good F - fair P - poor

 

taille-diamant

 

Polish Grade (= qualification du polissage) : EX - excellent VG - very good G - good F - fair P - poor

 

Le diamant est un accumulateur de lumière. Quand un diamant est taillé suivant de bonnes proportions, qualifiées par le "cut grade", la lumière reste comme emprisonnée et se reflète d'une facette à l'autre, exploitant au maximum la propriété de haute réfraction du diamant, et ressort par le dessus (par la table). Un diamant déviant des proportions idéales laisse échapper une partie de la lumière.

 

Taille diamant

 

Les proportions qualifiées par le "cut grade" déterminent le feu et la brillance ("light return"), le scintillement du diamant. C'est le critère le plus important. Le "finish grade" qualifie les écarts de symétrie de la forme de taille du diamant et des facettes ainsi que la qualité du poli.

 

qualité de taille du diamant

 

Ces critères sont souvent ignorés. Nous y attachons la plus grande importance : tous nos diamants sont exclusivement "excellent", "very good" ou "good". Les diamants de catégorie "moyenne" ou "mauvaise" témoignent du souci de préserver le poids au détriment de la qualité de la taille du diamant.

 

Le rondiste est la circonférence du diamant, qui servira à fixer la pierre dans le bijou. L'épaisseur du rondiste intervient dans la qualification des proportions (éviter les rondistes qualifiés "très fins" ou "très épais").
L'aspect extérieur du rondiste (poli ou facetté) n'intervient pas dans la qualification. Dans le rondiste on trouve souvent ce qu'on appelle des "facettes naturelles" qui sont des témoins du brut original.

 

Proportions des tailles dites de "fantaisie" ex. la taille Princesse

 

Il n'y a pas de règles établies et généralement acceptées, mais notez tout de même les critères ci-dessous et la différence avec ceux du brillant rond :

la table plus large, généralement de 65 à 75%, et il y a de belles princesses avec des tables de 80% ;
beaucoup de princesses ont de faibles hauteurs de couronne de près de 11 % ou juste en dessous ;
le pavillon, plus profond, entre 60 et 64% ;
le rondiste, toujours poli, de 2,5 à 5 % voir plus, l'épaisseur ne diminuant pas le retour de lumière. Comme il y a des 'pointes' (les angles) un rondiste un peu plus épais présente une garantie de solidité.

 

Voir aussi les 3 autres critères d'évaluation du diamant

 

Carat (Poids du diamant)

 

Colour (Couleur du diamant)

 

Clarity (Pureté du diamant)

 

Tutoriel vidéo sur la taille du diamant 

 

EnregistrerEnregistrer