Pureté du diamant (Clarity)

pureté-diamant

 

 

Informations sur la pureté du diamant

 

Presque tous les diamants contiennent des traces infimes de carbone non cristallisé, appelées inclusions. La plupart ne sont pas perceptibles à l'œil nu et nécessitent un grossissement à la loupe X10 ou au microscope pour être observées. Elles sont l'empreinte de la nature et font de chaque diamant une pierre unique. Cependant, moins il y en a, plus la pierre est pure et plus sa valeur est élevée.

 

La taille des impuretés et des imperfections détermine le degré de pureté d'un diamant. Les diamants présentant le moins d’inclusions et les inclusions les plus petites se voient attribuer le degré de pureté le plus élevé. Les degrés de pureté des diamants sont mesurés par le gemmologue sous agrandissement loupe x10 et sont qualifiés sur une échelle de IF (Internaly Flawless) à I (Included), avec pour chaque catégorie une définition gemmologique à lire plus bas sur cette page dans le chapitre « comment définir la pureté d’un diamant ? ». Pour combiner au mieux les critères de pureté avec les autres critères (poids, couleur, taille...), nous vous recommandons de lire notre article dédié à Quel critère de qualité du diamant privilégier ?

 

A noter que l'indice de réfraction de la lumière très élevé du diamant et son grand pouvoir de réflexion font que la plupart des inclusions sont difficiles à voir à l'œil nu. Ces petits défauts et inclusions naturels sont microscopiques et n’altèrent en rien la beauté et la brillance du diamant. La présence d'inclusions visibles à l'œil nu est qualifiée en français par le terme "diamant piqué" (P) équivalent du terme Included (I) en anglais. 

 

Comment définir la pureté d’un diamant ?

 

En 1953, Richard T. Liddicoat et ses collaborateurs ont établi le système de classification des diamants et l’échelle de pureté du Gemological Institute of America (GIA). Egalement connue sous le nom de tableau de classification des diamants, la liste complète des catégories de classification et des degrés de pureté des diamants est indiquée ci-dessous. Pour l'achat d'un diamant IF exigez un certificat indépendant et reconnu (GIA, HRD ou IGI) attestant de la pureté.

 

IF- Internally Flawless - intérieurement pur


En français on dit "Pur à la loupe" sous agrandissement x10. Pour l'achat d'un diamant IF, exigez aussi un certificat reconnu.

 

VVS - Very Very Small inclusion(s) - Très Très Petite(s) Inclusion(s)


Très difficilement visible(s) à la loupe grossissant 10X. Position et nombre des inclusions déterminent la différence entre VVS1 et VVS2. Pour l'achat d'un diamant VVS exigez aussi un certificat reconnu.


VS - Very Small inclusion(s) - Très Petite(s) Inclusion(s)


Difficile(s) à trouver à la loupe 10X. Position et nombre déterminent la différence entre VS1 et VS2. Exigez un certificat reconnu.


SI - Small Inclusion(s) - Petite(s) Inclusion(s)


Facilement (*) visible(s) à la loupe 10X (* facilement... par un professionnel expérimenté) et n'affectant pas la brillance. SI1 et SI2 représentent une bonne pureté, au-dessus de la qualité dite "commerciale" que l'on trouve généralement dans le commerce. Un beau S"i" représente un choix "i"ntelligent (mais tous les SI ne sont pas égaux). Certificat toujours recommandé pour les diamants de 3/4 ct et plus.
SI3, une catégorie "limite" à choisir avec beaucoup de discernement "eyes wide open". Choisissez des Si3 "hors centre".


I1 - Included (Inclusions)


Visibles à l'oeil nu (par un professionnel expérimenté) et affectant légèrement la brillance, mais affectant surtout l'idée même de la beauté du diamant.


I2 et I3


Inclusions plus grandes et/ou nombreuses, visibles à l'oeil nu et diminuant la brillance, nettement pour les I3.

 

 

Consultez ci-dessous les avis de nos clients recueillis par Trustpilot : 

 

 

 

Comment voir la pureté d’un diamant ?

 

Les cinq critères à voir lorsque l’on examine la pureté d’un diamant sont :

 

La taille des inclusions :

 

La première chose à regarder est la taille d’une inclusion. Plus elle est grande et visible, plus le degré de pureté est bas. C’est le critère le plus important. Les inclusions de type IF, VVS, VS ne sont pas visibles à l’œil nu et c’est à la loupe grossissante x10 qu’on les distingue et les classe. Les inclusions de type SI1 et SI2 sont très difficiles à voir à l’œil nu, notamment sur les pierres d’un poids inférieur inférieur à 1 carat. A partir de I1 (Piqué 1) les impuretés sont faciles à voir à l’œil nu et nuisent à la brillance de la pierre.

 

Le nombre d'inclusions :

 

On compte aussi le nombre d’inclusions. Moins il y en a, plus le diamant est pur. 

 

L’emplacement des inclusions :

 

Le troisième critère est l’emplacement de l’impureté. Est-elle sous la table (le plus visible) et proche d’une culasse ? Est-elle sur le côté de la pierre, sous la couronne (moins visible). Cela n’a pas d’impact sur la classification du degré de pureté de la pierre. Quel que soit l’emplacement d’une inclusion, l’évaluation de son degré de pureté reste le même. Pour des pierres de type IF, VVS et VS, l’emplacement de l’inclusion n’a pas d’importance car de toute façon elle est invisible à voir à l’œil nu et ne pénalise pas la brillance. Mais pour les impuretés plus basses que SI1, ce critère est à prendre en compte lors de l’achat d’un diamant : en effet, il vaut mieux une inclusion masquée sous la couronne qu’une inclusion en plein milieu de la table, plus facilement visible et plus pénalisante pour la brillance de la pierre. Cela dit, cette notion d’emplacement de l’inclusion est surtout à prendre en compte pour des puretés plus basses que SI1, c’est à dire pour des SI2 ou Piqué. Et à prendre en compte pour des SI1, à partir du moment où la pierre pèse plus de 0,50 carat. Pour plus d’information sur l’emplacement d’une inclusion d’une pierre de notre catalogue, n’hésitez pas à nous contacter.

 

La nature de l’inclusion :

 

L'inclusion est-elle est interne ou externe ? Des diamants avec des caractéristiques internes ne peuvent être classés comme étant sans défaut ou purs à la loupe (IF = internaly flawless). Sur le certificat de gemmologie (GIA, IGI et HRD), il est indiqué si les inclusions sont de type interne ou externe. Dans la grande majorité des cas, elles sont internes.

 

La couleur et le relief :

 

La couleur et le relief de l’inclusion représentent principalement une mesure de la visibilité d’une inclusion, ou du contraste existant entre la caractéristique et le reste du diamant. Il vaut mieux une impureté dispersée sur l’ensemble de la pierre que concentrée en un point unique et donc plus marquée. Mais, comme pour l’emplacement de l’inclusion, ce critère est à prendre en compte pour des impuretés de type SI2 et Piqué. Et pour des impuretés de type SI1 pour des diamants de plus de 0,50 carat. Pour les IF, VVS et VS, ce critère a très peu d’incidence, les inclusions étant très difficiles à voir à la loupe et invisibles à l’œil nu.

 

Comment voir la pureté d'un diamant ?

 

Comment reconnaître la pureté d'un diamant ? 

 

Pour reconnaître la pureté d’un diamant, il existe 2 méthodes : apprendre à examiner un diamant à la loupe (ce qui requiert une formation et surtout beaucoup de pratique), ou apprendre à lire un certificat (ce qui est beaucoup plus simple). Ci-dessous, nous vous expliquons les 3 règles d’or pour bien lire un certificat : 

 

Vérifier le type de certificat : il y a beaucoup de certificats sur le marché, mais seulement trois d’entre eux sont mondialement reconnus comme indépendants et rigoureux par la profession : le GIA, le HRD et le IGI (voir lien plus haut).

 

1)    Nous vous recommandons de ne vous fier qu’à l’un de ces trois certificats pour l’achat d’un diamant certifié de plus de 0,30 carat.

 

2)   Vérifier que le numéro du certificat est bien gravé sur le rondiste (circonférence) du diamant. Sur le certificat figure alors la mention : « laserscribed ». 

 

3)   Bien comprendre l’échelle de pureté des diamants qui va du meilleur IF au plus bas (Included = Inclus ou Piqué).

 

Il n’est ainsi pas nécessaire d’être un expert diamantaire ou joaillier pour être certain que votre diamant a le degré de pureté que vous souhaitez. Il convient surtout d’être vigilant et d’exiger un certificat GIA, HRD ou IGI, puis de bien comprendre les impacts des degrés de pureté pour choisir la pureté de votre diamant en connaisseur. 

 

Comment reconnaitre la pureté d'un diamant ?

 

Les inclusions et les défauts:

 

Les imperfections présentes en surface sont appelées des défauts de surface, et les défauts internes sont appelés des inclusions. 

 

Exemple d’inclusion: 

Des nuages

Plumes

Cristaux ou minéraux

Noeuds

Caries

Clivage

Grainage interne

          

Exemple de défaut:

Lignes polonaises

Éraflures

Nicks

Fosses

chips

Pauses

Taches sombres ou claires

 

Quelle pureté de diamant choisir ?

 

Conseil du diamantaire 

 

La dimension des facettes (les multiples surfaces miroirs sur le diamant) augmente au fur et à mesure que le poids en carat du diamant augmente. Plus le diamant est grand, plus les inclusions sont facilement visibles. N'oubliez pas de donner la priorité à un degré de pureté plus élevé lorsque la taille de votre diamant augmente. 

 

Conseil du joaillier 

 

Si pour des raisons de budget, vous choisissez un diamant avec des inclusions assez importantes de type SI2 ou Piqué, alors demandez bien que l’on vous précise l’emplacement des inclusions. Préférez un diamant dont les inclusions sont sur les côtés de la pierre, et pourront être ainsi en partie sinon en totalité masquées au moment du sertissage, sous les griffes du bijou en or ou platine et qui viennent sertir la pierre.

 

Conseil d’achat pour l’achat d’un diamant symbole de pureté et d’excellence

 

La valeur symbolique d’un diamant est forte. Le choix d’un diamant dépasse des critères purement rationnels. Si vous êtes très exigeant sur la qualité, nous vous recommandons fortement d’opter pour une pureté de type IF ou VVS. Ce sont d’ailleurs les puretés proposées par les maisons de haute joaillerie.

 

 

Conseil pour l’achat d’un diamant au meilleur rapport qualité-prix : 

 

Choisissez un diamant avec des inclusions de type VS2 ou SI1, car des inclusions sont certes présentes mais très difficiles à voir l’œil nu et n’altérant pas la brillance de la pierre. En effet ces diamants sont beaucoup moins chers que les diamants de pureté de type IF et VVS, tout en étant d’un degré de pureté déjà très élevé et sans tomber dans les basses puretés (SI2 et Piqués) qui peuvent se voir à l’œil nu et nuire à la brillance de la pierre.

 

Conseil pour l’achat d’un diamant avec le maximum d’effet visuel :

 

Si la maximisation du volume de la pierre est votre priorité, nous vous suggérons de choisir un diamant de pureté de type SI1 ou SI2, ce qui vous permettra d’optimiser le poids en carat de votre pierre. Mais il est grandement conseillé d’éviter à tout prix les piqués (I1, I2…) car ils se voient très facilement à l’œil nu et altèrent fortement l’éclat du diamant. Pour de pierres d’un poids supérieur à 0,50 carat et encore plus à partir de 1 carat, veillez à bien connaître l’emplacement de l’inclusion si elle est de type SI1 ou SI2. 

 

Pour plus de conseil d’expert, nous vous recommandons de lire la page quelle pureté de diamant choisir ? 

 

quelle pureté de diamant choisir ?

 

Voir aussi les 3 autres critères d'évaluation du diamant

 

Carat (Poids du diamant)

 

Colour (Couleur du diamant)

 

Cut (Taille du diamant)

 

Et aussi 


Shape (Formes du diamant)

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer