Diamants

La passion du diamant

Passion du diamant : sa pureté, sa rareté, ses formes et son prix

 

Les yeux des femmes et des hommes s’illuminent à la vue de cette pierre aux reflets magiques. Rien que son nom évoque la beauté, le mystère et l’admiration. Mais d’où vient un tel pouvoir de fascination ? 

 

Le diamant est incontestablement la reine des gemmes, riche de propriétés physiques exceptionnelles (dureté, réfraction, pureté…) et doté de forts pouvoirs symboliques (éternité, amour, perfection…). Mêmes si les trois autres pierres précieuses (rubis, saphir, émeraude) brillent aussi d’un très grand prestige et de beaucoup de charme, aucune d’elles ne suscite autant d’attrait. Au 20èmesiècle, le diamant gagne définitivement les cœurs lorsqu’il acquiert le titre de meilleur ami des femmes :  Marylin Monroe chante « Diamonds are a girl’s best friend » dans le célèbre film « Les Hommes préfèrent les blondes » de 1953. 

 

Une passion qui brille depuis des milliards d’années !

 

Se formant dans les profondeurs de la Terre, cette gemme est un véritable miracle de la nature. Du cœur de notre planète bleue jaillit autrefois un trésor à l’état pur : les diamants bruts. Les plus vieux datent de 3,4 milliards d’années et les plus jeunes de 800 millions d’années. Les anciens Grecs et Romains les considéraient comme des larmes des dieux ou encore des éclats d’étoiles. Les flèches de Cupidon, dieu de l’amour, se terminaient par cette pierre précieuse, possédant ainsi un pouvoir sans égal. 

 

Le diamant, un symbole d’éternité

 

Son nom vient du grec ancien « Adamas », qui signifie « indestructible ». Posséder un diamant donne une force invincible qui fera éternellement rayonner la puissance d’un pouvoir, la puissance d’un amour ! Ce lien étymologique n’est pas sans fondement : physiquement, le diamant est classé comme la pierre la plus dure sur l’échelle de Mohs (10), inventée en 1812 par le minéralogiste allemand Friedrich Mohs afin de mesurer la dureté des minéraux. Les grecs ne s’étaient donc pas trompés en baptisant cette pierre Adamas ! Des siècles plus tard, le titre «  Diamonds are forever » signe l’un des plus célèbres James Bond. Les époques passent, mais le pouvoir de fascination du diamant reste intact. Il brille éternellement dans le cœur des femmes et des hommes.

 

Un signe de pouvoir et de richesse

 

Longtemps inaccessible et portée uniquement par les rois et les princes, le diamant fût d’abord une preuve de force, de courage et d’invincibilité. Les Romains touchaient cette pierre pour gagner en courage sur les champs de bataille. Au Moyen Âge, les rois se protégeaient par des plastrons de cuir épais ornées de diamants. Louis XIV, le Roi-Soleil, rapportait des diamants comme trophées de ses campagnes militaires. A partir de la Révolution Industrielle, et surtout de la Belle Epoque, ce joyau véhicule les valeurs de reconnaissance sociale et de réussite pour l’élite, les stars et les puissants du monde moderne. Au cours des dernières décennies, il est aussi devenu un très bon ami des investisseurs. En effet le prix du diamant n’a cessé d’augmenter depuis un siècle, bénéficiant du statut de marqueur de réussite sociale en période d’abondance mais aussi de valeur refuge en temps de crise.

 

Une promesse d’amour éternel 

 

En 1477, l’archiduc Maximilien d’Autrice offre une bague diamant à Marie de Bourgogne et la tradition des bagues de fiançailles ornées de diamants commence. Depuis cette date, offrir un diamant à la femme que l’on aime signe le plus beau des engagements que prend un homme dans sa vie : la promesse d’un amour unique et éternel, pur et passionné. Les facettes de l’amour sont multiples, mais un diamant brille même quand les nuages passent. La plus belle qualité de cette pierre est d’être pleine de vie sous tous les cieux. Elle insuffle son énergie et reflète ses ondes positives. Souvent comparé au soleil, le diamant apporte de la lumière. Il est le vrai talisman porte-bonheur des amoureux ! 

 

Le diamant, emblème de perfection et de pureté

 

Au 15èmesiècle, le diamantaire Lodewijck van Berkem invente à Bruges, la Venise du Nord, la taille du diamant par le diamant : les diamants ne se porteront plus bruts mais taillés de multiples facettes qui permettent de révéler toute la brillance exceptionnelle de cette pierre, notamment grâce à son fort indice de réfraction. Quelques siècles plus tard, en 1919 plus exactement, le mathématicien et physicien Tolkwoski ajoute sa pierre à l’édifice en créant la taille moderne dite brillant rond à 57 facettes qui est une prouesse de la physique et exalte la brillance du diamant dans toute sa perfection. Tout au long du 20èmesiècle, les diamantaires d’Anvers magnifie cet art et font rayonner mondialement la fameuse « taille anversoise ». Les laboratoires de gemmologie (dont notamment le GIA, le IGI et le HRD) créent les certificats qui garantissent l’authenticité de la pierre et en évaluent ses qualités selon quatre principaux critères, les fameux 4C : Carat, Cut, Clarity (Pureté), Colour (Couleur). Dès lors la course à la perfection de la taille s’accélère et les laboratoires enrichissent au début du 21èmesiècle les certificats d’une note de plus en matière de critères de taille : la note « Excellent », un degré de perfection plus élevé que le « Very Good ».

 

La brillance dans toutes ses formes 

 

Si la taille brillant rond domine 80% du marché mondial, les autres 20% sont représentés par les diamants de formes dites « fantaisies » à savoir : la princesse, le coussin, la poire, l’émeraude… Leur brillance est incontestablement inférieure à celle de la taille brillant rond, mais ils permettent de faire des bijoux aux formes plus originales. Ils sont aussi plus sujets aux effets de mode : on peut dire que la forme fantaisie la plus prisée aujourd’hui est le coussin (souvent serti en solitaire ou en bague pavée), suivi de près par la forme princesse (souvent sertie en alliance), alors que la poire et l’émeraude étaient les grandes privilégiées il y a quelques décennies. Pour l’achat d’un diamant de forme fantaisie auprès d’un bijoutier ou d’un diamantaire, il est aussi recommandé d’exiger un certificat d’authenticité et de qualité HRD, IGI ou GIA.

 

Le diamant voit la vie en couleur 

 

Si les diamants de couleur ont toujours existé et si certains ont marqué l’histoire, les diamants blancs sont de loin les plus prisés depuis longtemps car leur couleur blanche symbolise aussi la pureté du diamant et magnifie sa brillance. Longtemps dénigré par les diamantaires et les clients, les diamants de couleur ont gagné un fort attrait ces dernières années, la joaillerie classique se permettant plus de fantaisie qu’auparavant et les clients devenant fan de couleurs. Leur rareté extrême, notamment pour les diamants roses et bleus, a aussi attiré les investisseurs car le prix de ces diamants a littéralement explosé. Lors de l’achat d’un diamant de couleur, il est important d’exiger un certificat qui vous garantisse son authenticité et que la couleur est bien naturelle. 

 

Pour acheter votre diamant idéal, consultez notre catalogue de prix du diamant en ligne