L'origine de la tradition des bagues de fiançailles en diamant

Origine de la bague de fiançaille : un simple anneau de fer rempli d'histoire

 

Si, au fil du temps, les bagues de fiançailles en diamant sont petit à petit devenues de magnifiques pièces de joaillerie, faites de matériaux précieux et résultant d'un travail particulièrement soigné, c'est un processus qui a pris du temps puisque l'ancêtre de la bague de fiançailles n'était originellement qu'un simple anneau de fer…

L'apparition de cette tradition et de cet objet hautement symbolique remonte à l'Antiquité, en Egypte tout d'abord, puis à Rome, où les familles qui s'étaient entendues sur les termes et conditions d'une union commencèrent à acter cette promesse de mariage par l'échange réciproque d'un anneau en fer, alors appelé « pronobum ». Celui-ci était donc particulièrement... sobre. Il n'avait pas pour but d'éblouir la bien-aimée par une apparence somptueuse qui ferait à coup sûr chavirer son cœur ou qui symboliserait l'importance de la valeur que l'homme accorde à sa promise. Non, ici, il s'agit avant tout d'entériner un accord passé entre deux familles, accord que l'anneau vient matérialiser. Et si cette vocation purement contractuelle de la bague de fiançailles aura tendance à nous attrister un peu, on se consolera en apprenant que le port de la bague à l'annulaire gauche n'a rien d'anodin. Selon les croyances établies à l'époque, une veine dans ce doigt précis mène directement au cœur, siège incontesté du sentiment amoureux ! On se sent toujours un peu mieux après avoir ré-enchanté l'Histoire !

Tout savoir sur le premier solitaire diamant offert pour des fiançailles

Pour commencer, qu'appelle-t-on exactement un solitaire diamant ? C'est une nouvelle manière de désigner la bague de fiançailles traditionnelle à partir du XVe siècle tant le diamant va progressivement s'imposer comme la nouvelle référence à partir de cette époque.

Comment le solitaire diamant s'est-il imposé comme la nouvelle norme en matière de bague de fiançailles ? Les influenceurs ont toujours existé, mais en matière d'histoire ils sont souvent à aller chercher dans les hautes sphères de la société. Ainsi, c'est le prince Maximilien d'Autriche qui va initier cette tradition en offrant une fastueuse bague de fiançailles serties de magnifiques diamants qui viennent former un « M » à sa fiancée Marie de Bourgogne. C'est à partir de cet acte pionnier dans les hautes sphères de la politique et de la noblesse que va se répandre la tradition du solitaire diamant dans toute la société. Au-delà du simple mimétisme, on peut expliquer ce succès par le caractère à la fois sobre et raffiné de ce bijou. Il s'adapte à tous les styles et toutes les modes, c'est ce qui lui a permis de rester incontournable jusqu'à aujourd'hui !

De la bague de fiançailles à la bague de mariage : un amour sincère et durable

Si on a pu voir qu'à l'origine la bague de fiançailles émerge surtout face aux besoins de contractualiser et de régulariser une situation d'union, rassurons-nous car sa signification a nettement évolué aujourd'hui pour laisser plus de place à l'amour et au romantisme ! La bague de fiançailles est évidemment un premier pas vers le mariage : elle annonce officiellement que celui-ci est désiré et désormais en préparation. Elle symbolise donc la promesse d'un engagement amoureux certain qui vise avant tout à s'inscrire dans la durée. À travers ce qu'elle représente, elle pose les premières fondations de l'union officielle à venir et sanctifie cet attachement puissant et réciproque jusqu'au mariage. Elle implique donc un amour sincère et profond et invite d'ores et déjà au respect de nombreuses valeurs structurantes pour le couple et la vie à deux, telle que la fidélité, l'honnêteté et un soutien indéfectible dans le temps. En ce sens, la forme circulaire de l'anneau est hautement symbolique puisqu'elle réfère directement à la continuité et à la longévité de la relation. Le cercle n'a, à proprement parler, pas de fin, c'est une ligne continue et finalement infinie. À l'image de ce que sera, idéalement, l'histoire de cette union. Face à cette très forte symbolique, on comprend mieux l'enjeu conséquent que représente le choix d'une bague de fiançailles pour un couple éperdument amoureux ! C'est le symbole même de leur amour et de leur relation.

L'histoire des solitaires diamants de fiançailles et de l'alliance de mariage a perduré dans le temps

À partir de cette impulsion donnée au XVe siècle par le prince d'Autriche, le choix du solitaire diamant en guise de bague de fiançailles va devenir la norme. Au moins dans les milieux les plus privilégiés et les plus fortunés dans un premier temps. Mais cette tradition va perdurer, et même se développer au-delà des hautes classes de la société, notamment via l'expansion colonialiste et la découverte d'importants gisements de pierres précieuses. Ainsi, à la fin du XIXe siècle, l'exploitation des richesses minières d'Afrique va démocratiser l'utilisation du diamant mais aussi d'autres pierres précieuses pour sertir les bagues de fiançailles. Pour écouler ces matériaux précieux, désormais disponibles en relative abondance, les compagnies d'exploitation minière en question, telle que la société De Beers, lancent des campagnes marketing particulièrement efficaces. On n'y voit plus seulement les plus riches arborer ces somptueux bijoux mais des citoyens standards, plus modestes : le solitaire est désormais à portée de tous ! Aujourd'hui, en dépit de l'évolution des mœurs et de la baisse significative du nombre de mariage engagée depuis l'époque contemporaine, on observe un regain d'intérêt pour ces traditions. Bien que moins importants en volume, les actes de fiançailles et de mariage communs revêtent aujourd'hui un sens plus profond et plus pur puisqu'ils sont affranchis de la contrainte sociale. Ainsi, la tradition des bagues de fiançailles et de mariage demeure et le mariage d'amour devient la norme là où il était jadis l'exception !


Nos Intemporels